Entreprise

L’exploitant aéroportuaire Brussels Airport va dépenser un montant de 52 millions d’euros dans de nouvelles passerelles d’embarquement destinées à la jetée B.

Cet investissement permettra à l’aéroport national d’accueillir l’Airbus A380, le plus gros avion commercial du monde, si une compagnie faisait la demande d’opérer avec un tel appareil. L’aéroport va remplacer 24 passerelles de la jetée B datant de 1992 par de nouveaux équipements. Cet investissement s’avère nécessaire en raison des aéronefs modernes qui deviennent de plus en plus grands. Deux tiers des nouvelles passerelles seront composées d’un double pont "offrant plus de confort aux passagers et une plus grande efficacité opérationnelle pour les compagnies". Les portes 31 et 33 seront pour leur part équipées d’une triple passerelle, spécialement conçue pour l’A380, mais qui peut également opérer pour d’autres gros porteurs (A330, A350, Boeing 777, Boeing 787). Ces deux dernières sont déjà en cours d’installation depuis cette semaine. Le remplacement des vingt-deux autres passerelles d’embarquement débutera fin 2018. L’opération, qui se déroulera en plusieurs phases, doit prendre fin en 2022.

A la 20e place en Europe

Brussels Airport a vu sa fréquentation baisser de 6,4 % l’an dernier par rapport à 2015. Le nombre de passagers transportés est tombé à 21,9 millions, l’aéroport ne figurant plus qu’à la 20e place des aéroports européens alors qu’il était encore 14e en 2015. L’affluence a clairement été marquée par la fermeture de l’aéroport dans la foulée de l’attentat survenu le 22 mars. Bien que tous les aéroports régionaux du pays aient profité de cette fermeture et vu leur fréquentation augmenter, à l’échelle nationale, le nombre total de passagers a reculé de 2,7 %, à 30,1 millions.

Dans l’ensemble de l’Union européenne par contre, on observe une hausse de 5,9 % pour atteindre un nombre record de 973 millions de passagers transportés. En 2016, le nombre le plus élevé de passagers aériens a été enregistré au Royaume-Uni, avec 249 millions de personnes. Suivaient l’Allemagne (201 millions de passagers), l’Espagne (194 millions), la France (145 millions) et l’Italie (135 millions). London/Heathrow demeurait l’an dernier l’aéroport européen le plus fréquenté avec 75,7 millions de passagers transportés, en légère hausse (+1 %) par rapport à 2015.