Entreprise

Sur le site de VW Forest, on commence à être habitué aux rumeurs de fermeture, venues tout droit d'Allemagne. «L'usine de Forest n'est pas plus menacée qu'une autre du groupe. Tous les sites situés en Europe de l'Ouest ont actuellement un problème de coûts salariaux, elles sont toutes dans le même bateau», explique la porte-parole du site bruxellois.

De leur côté, les syndicats ont suspendu vendredi les négociations à propos de la nouvelle convention collective de travail dans l'attente de davantage de précision sur les plans et les volumes de production pour l'avenir chez Volkswagen. Les syndicats espèrent être fixés le 7 septembre prochain, lors de la prochaine réunion avec la direction.

© La Libre Belgique 2005