Entreprise

Cela peut paraître symbolique mais 2007 fera date dans le paysage de la distribution belge. L'enseigne GB, passée depuis 5 ans dans le giron du groupe français Carrefour, va perdre sa fameuse boule rouge.

Le leader du marché a, en effet, décidé de faire le ménage dans ses enseignes. Actuellement, Carrefour Belgium, qui emploie quelque 18 000 personnes dans le royaume, dispose de 5 enseignes différentes : Carrefour pour ses 56 hypermarchés; Super GB (pour ses 78 supermarchés intégrés); Super GB Partner (186 magasins franchisés); GB Contact (134 petits supermarchés de 400 à 900 m²) et GB Express pour ses 73 supérettes de proximité.

"Une étude menée auprès des consommateurs a démontré que le positionnement de Carrefour et GB n'était pas très clair. Nous avons 5 enseignes pour 3 métiers différents : hypermarchés, supermarchés et proximité", explique Geneviève Bruynseels, la porte-parole de Carrefour Belgium. D'où l'idée de ne garder que trois enseignes à partir de 2007 pour clarifier son positionnement sur le marché belge.

Pour les hypermarchés, rien ne change. Ils continueront à s'appeler Carrefour. Par contre, tous les supermarchés (petits et grands, intégrés ou franchisés) seront tous désormais logés à la même enseigne, celle de SuperGB. Exit donc les Super GB Partner et Contact GB. Mais la boule rouge, devenue désuète aux yeux du consommateur, disparaîtra. Le signe GB s'intégrera dans la hallebarde bleue et rouge du groupe Carrefour.

"Carrefour bénéfice d'une image moderne et d'une certaine notoriété en Belgique", justifie Geneviève Bruynseels.

Quant aux magasins de proximité, GB Express, elles passeront sous la bannière Express et arboreront aussi le logo de Carrefour.

Cette simplification des enseignes permettra aussi à Carrefour Belgium d'introduire et d'élargir ses produits à la marque Carrefour dans tous ses points de vente belge. La marque GB disparaîtra, elle, des rayons.

L'opération, dont le coût est tenu secret, devrait être bien avancée pour la rentrée 2007.