Entreprise " Nous n’avons jamais connu une année comme celle-ci au niveau quantité, et le temps que nous avons connu a permis à cette quantité de raisin de pouvoir mûrir", se réjouit Raymond Leroy, représentant de la 4 e génération de la maison de négoce de vins Leroy-Prévot, à Binche.


(...)