Entreprise Tout commence par le rêve d’avoir son propre restaurant. Viennent ensuite le choix du lieu, le business plan, et bien d’autres choses encore, le but étant naturellement d’attirer de nouveaux clients et d’avoir du succès à long terme. Cet article met en lumière ce à quoi on doit être attentif quand on ouvre son restaurant et contient une check-list complète pour bien démarrer. Un concept original

Quand on veut ouvrir un restaurant, on devrait en choisir le concept. Est-ce que ce sera un restaurant méditerranéen ? Ou un endroit qui veut faire découvrir la gastronomie de son pays d’origine aux habitants de la ville ? Végétarien ? Végane ? Est-ce que vous voulez ouvrir un restaurant à thème ou qui a un concept original ? Par exemple comme ces restaurants sous l’eau ou ceux qui proposent un repas « à l’antique ». Il y a d’autres thèmes intéressants à explorer, comme l’ambiance James Bond, les repas en aveugle (dans le noir) ou les dîners-spectacles policiers.

L’essentiel, c’est que votre idée soit différente, voire supérieure, de celles proposées par les restaurants du voisinage, que ce soit grâce à un chef étoilé, à une idée inédite, une structure de prix différente, etc. Car il est difficile de concurrencer un restaurant déjà bien établi, sans compter qu’on souhaite attirer de nouveau clients. Cela est beaucoup plus facile quand votre établissement possède une particularité unique. Lorsqu’on se décide pour un concept, il est important de bien avoir sa clientèle cible en tête, et de penser à un lieu approprié.

Un business plan et un plan de financement bien pensés

Il est ensuite temps de développer concrètement son idée. Idéalement, cela se fait sous la forme d’un business plan . Il contient les informations importantes concernant :

- Le concept commercial et les buts commerciaux

- L’offre culinaire

- Le lieu

- Une étude de marché

- Le financement

- Les assurances

- La planification des effectifs, y compris un organigramme

- Les heures d’ouvertures prévues

- Le concept bruit

- Le marketing : clients visés, stratégies, structure des prix

- Le calendrier des étapes importantes et des rendez-vous

- L‘évaluation des chances et des risques

- Les informations concernant le porteur du projet

On décide par exemple à l’avance quel genre de plats on va servir ou si on va proposer des services supplémentaires tels qu’un service livraison à domicile ou traiteur. Y aura-t-il un plat du jour à midi ou pas ? Votre offre s’adresse plutôt aux étudiants ? Aux familles ? Aux hommes et femmes d’affaires ? Toutes ces décisions devraient être bien sûr intégrées dans un cadre financier. Quand le restaurant commencera-t-il à faire des bénéfices ? De combien de capital de départ avez-vous besoin ? Avez-vous déjà des fonds propres et grâce à quelles sources supplémentaires extérieures allez-vous vous financer ? Le nombre d’employés nécessaires pour faire tourner le restaurant est également crucial. Si votre business plan est bien structuré et convaincant, il est alors plus facile :

1. D’un côté d’évaluer ce qu’il reste à faire et d’avoir une bonne vue d’ensemble de son projet

2. D’un autre côté de pouvoir convaincre des investisseurs de la viabilité du projet.

Le bon endroit

On devrait choisir avec soin le lieu où on ouvre son restaurant. Vérifiez si les critères suivants sont remplis :

1. Le loyer est-il abordable ?

2. Le lieu est-il bien desservi par les transports en commun ? Les bus et les trams roulent-ils la nuit, afin que vos clients puissent aller et venir à toute heure sans dépendre de leur voiture ?

3. En l’absence de transports en commun, y a-t-il suffisamment de places de parking ?

C’est sûr, c’est difficile de trouver un lieu central, bon marché et bien desservi. Mais faire la fine bouche peut en valoir la peine car trouver un tel lieu signifierait attirer plus de clients, voire les passants.

Autres tâches

Avant de penser à l’inauguration, il faut vous occuper de ces points importants :

· Votre inscription à la Banque Carrefour des Entreprises et autres formalités administratives .

· Qualifications professionnelles

· Autorisations telles que licences et patentes

· Droits musicaux

Il faut aussi choisir vos meubles, sans oublier d’acheter quelques objets indispensables tels que produits d’entretien, papier toilette, cartes et menus, décorations. N’oubliez pas d’acquérir une trousse de premiers secours , un extincteur et un panneau sortie de secours.

Un marketing complet

Pour que le restaurant soit un succès, il est nécessaire de faire un peu de marketing. Une offre spéciale à l’occasion de l’ouverture est idéale pour cela car elle peut éveiller la curiosité de clients potentiels. La date d’inauguration doit être largement diffusée longtemps à l’avance en utilisant les médias de proximité tels que les quotidiens locaux ou la distribution de flyers dans les environs. Ou peut-être avec des affiches indiquant l’ouverture prochaine du restaurant ? Et tant que vous y êtes, faites imprimer tout ce dont vous aurez besoin pour votre restaurant chez un spécialiste. En effet, vos menus, sets de table, panneaux, etc, devraient avoir un design professionnel et uniforme pour faciliter l’identification.

A l’ère du numérique, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. Vous devriez être visible sur internet pour les personnes qui cherchent un restaurant à proximité ou d’un certain type. C’est pourquoi pensez à faire entrer vos coordonnées dans les annuaires et sites spécialisés et à vous occuper de votre référencement. Pensez aussi à utiliser les réseaux sociaux pour présenter l’équipe et montrer vos plats. En résumé, voici un large choix de mesures publicitaires :

Stratégies hors ligne

· Flyers

· Affiches

· Articles dans les journaux ou revues associatives, petites annonces

Stratégies en ligne

· Site internet et référencement

· Campagnes sur les réseaux sociaux

· Inscription dans les annuaires spécialisés comme Google My Business

Quand on veut avoir du succès à long terme, il est important de garantir une qualité continue aux clients pour transformer les clients occasionnels en habitués. Un peu de variété ne fait pas de mal en proposant de temps en temps un nouveau plat sur la carte ou une semaine à thème.

Cas particulier : Ouverture d’une franchise

1. Il convient de trouver d’abord un système de franchise . Le montant des fonds propres est à prendre en compte dans la décision. Des sommes importantes peuvent être nécessaires pour ouvrir certains fast-foods.

2. Comme pour l’ouverture d’un restaurant indépendant, occupez-vous ensuite de trouver un lieu approprié en tenant compte des clients potentiels, des transports en commun ou parkings, de la possibilité d’avoir une terrasse les mois d’été, de la concurrence à proximité… Dans une franchise, la clientèle visée est connue d’avance, il est donc judicieux de chercher un lieu où elle se rend déjà. De plus, la protection territoriale garantit qu’aucun autre restaurant de la franchise ne peut être ouvert dans les environs immédiats.

3. Il faut s’occuper ensuite d’un business plan et d’un plan de financement. Attention, certains franchiseurs exigent un investissement important. Si vos fonds propres ne sont pas suffisants, il faudra demander un crédit, mais certains systèmes demandent parfois des fonds propres élevés.

4. Avant de signer le contrat, faites-le examiner par un avocat spécialisé pour être sûr qu’aucune clause désavantageuse pour vous ne s’y trouve.

Check-list : Tout pour un bon départ

Voici le résumé des points importants lors de l’ouverture de votre restaurant :

Planification

- Concept original

- Business plan comprenant étude de marché, planification des effectifs et stratégies de financement

- Trouver des investisseurs ou des crédits

- Trouver le lieu adéquat

- Se procurer les autorisations nécessaires : licences et patentes, droits musicaux, qualifications, inscription à la BCE et dans les assurances

Installation du restaurant

- Cartes et menus (n’oubliez pas les additifs et les allergènes)

- Heures d’ouverture

- Extincteurs, kit des premiers secours, panneau sortie de secours…

- Vérifier que tout fonctionne : lampes, matériel audio, distributeurs de boisson, frigos.

- Décorations

- Produits ménagers, poubelles

- Vaisselle et outils de travail en nombre suffisant : verres, couverts, casseroles…

- Sanitaires bien équipés : savon, serviettes, sachets hygiéniques, petites poubelles, papier toilette

Marketing

- Marketing hors ligne : petites annonces, flyers…

- Marketing en ligne : site, référencement, réseaux sociaux

Pour les restaurants franchisés

- Trouver un lieu adéquat

- Montant nécessaire en fonds propres

- Faire vérifier le contrat