Entreprise

La plateforme paneuropéenne, basée à Londres, a traité l'an dernier 1.580 milliards d'euros de transactions sur actions, passant ainsi devant NYSE Euronext, qui n'a récolté que 1.533 milliards d'euros sur la même période, d'après les statistiques compilées par la Fédération européenne des Bourses. Chi-X Europe, qui n'a été fondée qu'en 2007, et appartient au courtier Instinet et à une douzaine d'établissements financiers (dont BNP Paribas et Société Générale), poursuit ainsi une ascension spectaculaire, qui l'a placée en quelques années sur le podium européen.

Après avoir déjà dépassé en 2009 la Bourse de Francfort (Deutsche Boerse) en termes de volumes d'échanges, elle se classe désormais deuxième derrière le groupe britannique London Stock Exchange (Bourses de Londres et Milan), toujours champion des Bourses européennes avec plus de 2.000 milliards d'euros de transactions annuelles.

Ce succès démontre la concurrence grandissante des plateformes alternatives (ou MTF en anglais), dont Chi-X Europe est la plus florissante. Elle se sont lancées il y a quatre ans à la faveur d'une loi européenne, la directive MIF, qui a bouleversé le secteur en brisant le monopole des places historiques. Cette directive, entrée en vigueur fin 2007 et qui doit être révisée cette année, a favorisé le développement de nouveaux acteurs.