Entreprise

Malgré la faiblesse du marché de la bière, Co.br.ha, connu pour sa marque Primus, a enregistré au cours du premier semestre 2009 un bénéfice net de 2,8 millions d’euros contre 1,9 million d’euros, en 2008. Ce résultat est entre autres dû à une révision d’impôts. L’entreprise a, par ailleurs, prévu d’augmenter ses prix, à partir de ce jeudi. Durant le premier semestre, un différend fiscal en suspens a été jugé en faveur de Co.br.ha, il en a résulté une restitution d’impôts de 0,5 million d’euros et des intérêts moratoires de 317 000 €. L’impact positif sur le résultat net s’élève à 0,57 million d’euros. Le chiffre d’affaires a légèrement progressé de 45,17 millions d’euros à 46,14 millions d’euros. La consommation de bières sur le marché belge a diminué de 1,2 % sur la période considérée. Le secteur de l’Horeca est le plus durement touché (- 4 %), ce qui explique que les ventes de Haacht y ont été un peu moins bonnes que le marché. Par contre, les ventes en Belgique se sont maintenues au même niveau qu’en 2008 (- 0,36 %) grâce à l’accroissement des ventes des marques propres et des marques type "private label" dans le circuit de la grande distribution. Grâce à la baisse du prix des matières premières, l’impact de l’augmentation du coût salarial et des autres coûts a pu être contrôlé, donnant un résultat d’exploitation en hausse de 7,8 % à 2,9 millions d’euros. Le cash flow d’exploitation se chiffre, lui, à 7,7 millions d’euros contre 7,5 millions d’euros, en 2008. Pour le reste de l’année, la croissance des ventes de la grande distribution devrait continuer à compenser la faiblesse dans le secteur de l’Horeca.