Entreprise

La chaîne de supermarchés Colruyt a depuis peu recours à une nouvelle méthode scientifique certifiée pour les tests d'utilisation et de dégustation de ses 3.500 produits de marque maison. L'enseigne investit quelque 2,5 millions d'euros par an dans ces tests, a annoncé mardi Colruyt au cours d'une conférence de presse à Haasrode, près de Louvain. Le distributeur basé à Hal rappelle avoir "une longue tradition" dans les tests de produits, les premiers remontant aux années 70. Récemment, Colruyt a développé une méthode de test scientifique, certifiée par l'institut indépendant Quality Control. "Elle a entre-temps été éprouvée sur près de la moitié des produits des marques maison (1.300). 90% d'entre eux ont passé avec brio ces tests gustatifs et d'utilisation sévères; avant de rejoindre les rayons des points de vente du Colruyt Group, les autres doivent être adaptés, en concertation avec les fournisseurs. C'est déjà le cas d'une soixantaine de produits améliorés", explique le groupe dans un communiqué.

Depuis 2014, Colruyt examine, dans une optique de santé publique, la composition nutritionnelle des denrées alimentaires de ses marques. Cette analyse a donné lieu au retrait l'an dernier, sur des produits des marques du groupe, de 132 tonnes de sucre, 106 tonnes de lipides et 140 tonnes de sel, et, parallèlement, à l'ajout de six tonnes de fibres.

Mais ces changements ont des conséquences sur le goût. "Comme chaque produit doit rester attrayant, tant d'un point de vue gustatif que de sa facilité d'emploi, nous les soumettons continuellement à des tests, qui tiennent également compte de l'évolution permanente des goûts des consommateurs", explique encore Colruyt.

Sur les 3.500 produits des marques propres au groupe (Boni Selection, Everyday et Spar), 1.300 ont déjà été testés par 50.000 consommateurs. Chaque produit doit être testé par au moins 60 personnes. Colruyt Group compte atteindre le cap des 100.000 consommateurs ayant participé à ces tests d'ici la fin de l'année prochaine.