Comment rendre ses journées de travail plus agréables ?

Entretien Solange Berger Publié le - Mis à jour le

Entreprise Comment rendre ses journées de travail plus agréables ? Consultante et coach aux Etats-Unis, Caroline Webb prodigue ses conseils.

Sorti en 2016 aux Etats-Unis, l’ouvrage rédigé par la consultante et coach Caroline Webb "How to have a good day" vient d’être traduit en français sous le titre "Passer une bonne journée au bureau, c’est possible" (1). Tout un programme…

S’agit-il de votre premier ouvrage ?

Effectivement. Il est entièrement basé sur mon expérience. Certains me demandent combien de temps il m’a fallu pour l’écrire. C’est difficile à dire, si c’est 4 ou 15 ans. En fait, c’est le travail d’une vie.

Le titre de l’ouvrage est "Passer une bonne journée au bureau, c’est possible". Cela veut dire que vous estimez que nombreux sont ceux qui pensent que ce n’est pas possible d’avoir une bonne journée au travail ?

Ce n’est pas moi qui le dis. Une étude récente de Gallup (State of the Global Workplace) montre que seuls 13 % des employés se sentent engagés pour leur entreprise et motivés. Ce n’est vraiment pas beaucoup. C’est vrai que même dans les chouettes jobs, on peut avoir des mauvais jours… Et puis tout le monde peut avoir un mauvais jour. Mais les recherches montrent que de petits changements suffisent pour avoir une bonne journée.

Vous donnez des conseils pour mieux vivre au travail. Faut-il tout lire et tout mettre en pratique pour retrouver un bien-être au travail ?

Certains souhaitent lire l’ouvrage du début à la fin. Mais ce n’est pas indispensable. J’ai écrit ce livre pour que chacun puisse consulter les chapitres qui l’intéressent à n’importe quel moment. S’il a, par exemple, un problème avec un collègue, qu’il doit prononcer un discours ou a besoin de retrouver confiance en lui,… il consultera une partie différente. C’est un guide, avec chaque fois en fin de chapitre des conseils pratiques. Bien utiles pour ceux qui n’ont pas le temps de tout lire…

Et si on ne devait lire qu’un chapitre ?

Je dirais que c’est… la postface, avec les appendices qui traite trois thèmes : comment réussir ses réunions, comment rédiger de bons mails et comment relativiser son quotidien.

Vous abordez des thématiques très différentes, comme se fixer des objectifs solides, instaurer de bonnes relations, révéler le meilleur de chacun, maximiser l’impact de chacune de ses paroles et de ses actions,… Il s’agit de choses très diverses.

Chacun y prend ce qu’il veut. Cela peut varier aussi selon les moments de la vie professionnelle. Quand j’étais jeune, j’ai dû beaucoup travailler sur la résilience émotionnelle. Maintenant, mon challenge est plutôt d’arriver à prendre du repos et du temps pour réfléchir.

Quel serait un premier conseil ?

C’est peut-être de ne faire qu’une chose à la fois. On constate que si on fait plusieurs choses en même temps, comme répondre à un mail, discuter avec des collègues et préparer un rapport, on travaille plus lentement. On a l’impression d’être très occupé mais en fait on est plus lent que si on avait fait une chose après l’autre. Une solution peut être de couper son téléphone à certains moments de la journée, de se dire qu’on ne regarde ses mails que deux à trois fois par jour,… pour permettre de se focaliser sur une seule chose. Cela demande moins de travail au cerveau que s’il doit passer sans cesse d’une tâche à l’autre.

Vos conseils peuvent-ils s’appliquer à tous à travers le monde ? N’existe-t-il pas de différences culturelles ?

Je n’ai pas souhaité faire un livre américain pour des Américains. J’ai écrit cet ouvrage dans une perspective internationale. Il a déjà été traduit dans plusieurs langues d’ailleurs (espagnol, chinois,…). J’ai repris des exemples qui viennent du monde entier, qui concernent toutes les industries et autant des hommes que des femmes. Je pense que mes conseils vont au-delà des cultures, même s’il existe des nuances. Par exemple le concept du respect a l’air différent et est sans doute différent. Mais les fondamentaux sont identiques, même si l’expression peut être distincte.


Entretien Solange Berger

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Exclusif
    Grève massive des pilotes de Ryanair le 20 décembre

    Le ton monte à nouveau entre les pilotes de Ryanair et la direction de la compagnie low cost irlandaise. On a ainsi appris que les pilotes allemands de la première compagnie d'Europe (par voyageurs transportés) avaient décidé d'un mouvement de grève ...

  2. 2
    Faillite d'Optima : L'ancien patron Jeroen Piqueur placé sous mandat d'arrêt

    Les deux enfants de l'ex-patron de la banque ont aussi été arrêtés.

  3. 3
    Remplacement des F-16: Eurofighter précise son offre industrielle et promet la création de 1.800 emplois

    Le consortium européen Eurofighter a dévoilé mercredi de plus amples détails quant à l'offre industrielle qu'il a soumise en septembre à la Belgique dans le cadre de l'appel d'offres en cours visant à remplacer les F-16 vieillissants de la composante Air de l'armée belge en cas de choix du chasseur européen Typhoon.

  4. 4
    KLM supprime 122 vols lundi à cause des intempéries

    La compagnie aérienne néerlandaise KLM a décidé d'annuler 122 vols prévus lundi à l'aéroport de Schiphol en raison de la prévision d'importantes chutes de neige. Il s'agit de vols programmés après 15h30 et qui devaient principalement relier des ...

  5. 5
    Fibre optique: Proximus recrute 250 nouveaux collaborateurs

    Proximus va recruter 250 nouveaux collaborateurs techniques et spécialistes du numérique dans le cadre du déploiement de la fibre optique dans plusieurs grandes villes belges, a annoncé lundi l'opérateur. Les profils recherchés sont des jointeurs ...

cover-ci

Cover-PM