Entreprise

La contrefaçon fait perdre chaque année près de 60 milliards d’euros à un ensemble de 13 secteurs de l’économie européenne, selon une étude de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) publiée à l’occasion de la journée mondiale anticontrefaçon. 

Cette enquête, menée auprès des secteurs vulnérables à la contrefaçon, montre que les pertes directes annuelles atteignent 7,5 % des ventes. En Belgique, l’étude estime la perte à 6,8 % des ventes des secteurs concernés, soit 2,055 milliards d’euros. 

Les 13 secteurs étudiés sont les suivants : les produits cosmétiques et les produits de soins personnels, l’habillement, les chaussures et les accessoires, les articles de sport, les jouets et les jeux, les articles de bijouterie et d’horlogerie, les articles de maroquinerie et les bagages, la musique enregistrée, les spiritueux et les vins, les produits pharmaceutiques, les pesticides, les smartphones, les batteries et enfin les pneumatiques.


© IPM