Entreprise

La commission qui doit examiner les dossiers de réclamation introduits par les entreprises touchées par la crise du fipronil a déjà donné son feu vert pour 564.000 euros de compensations, un montant réparti entre 8 entreprises, a répondu le ministre de l'Agriculture Denis Ducarme (MR) à une question de la parlementaire CD&V Leen Dierick. La crise du fipronil ayant été reconnue comme incident extraordinaire, les entreprises concernées avaient jusqu'au 30 avril pour introduire une demande d'indemnisation.

Le 20 avril, 16 entreprises avaient rentré un dossier et un avis favorable a déjà été rendu pour 8 d'entre elles, pour un montant total de 564.000 euros. Pour les autres, l'examen est encore en cours, a précisé Denis Ducarme.

Au plus fort de la crise du fipronil l'été dernier, 86 entreprises du secteur avicole avaient été bloquées et une dizaine l'était toujours trois mois plus tard. Le syndicat agricole flamand Boerenbond a évalué à 14 millions d'euros les dommages subis par le secteur avicole belge.