Entreprise cotation

Delta Lloyd a demandé à être coté à la Bourse de Bruxelles. La Belgique représentant le deuxième marché du groupe, Delta Lloyd veut y accroître sa visibilité et y poursuivre sa croissance. La première cotation interviendrait le 23 janvier et aucune nouvelle action ne sera émise. "Delta Lloyd confirme ainsi l’importance de la Belgique en tant que deuxième marché domestique et renforce son profil et sa visibilité en tant qu’acteur sur le marché bancaire et des pensions en Belgique", explique Delta Lloyd dans un communiqué.

Ce cross-listing a pour objectif d’une part de renforcer la notoriété et la réputation de la banque, et d’autre part d’offrir davantage de flexibilité stratégique au bancassureur. "L’accès aux capitaux sera dès lors plus aisé, mais cela ne signifie pas que nous en avons un besoin urgent", tempère Onno Verstegen, membre du conseil d’administration de Delta Lloyd. Le marché belge offre un potentiel intéressant de croissance pour Delta Lloyd. "Les pensions du premier pilier sont très maigres en Belgique tandis que les pensions du deuxième pilier sont assez récentes, 30 à 35 % des Belges n’y ont pas accès", explique ainsi Jan van Autreve, président de Delta Lloyd Life Belgique.

Le vieillissement de la population laisse également entrevoir des perspectives intéressantes pour le domaine des assurances pension, estime le groupe. Le secteur des assurances vie et pension est encore appelé à grandir, plus particulièrement chez les indépendants et au sein des PME. Le marché bancaire représente également un intérêt certain pour Delta Lloyd. "En treize ans de présence, nous avons décuplé nos activités", se félicite Piet Verbrugge, directeur général de Delta Lloyd Banque Belgique, pour qui "Delta Lloyd peut grandir dans des marchés matures".

La banque compte actuellement 105 500 clients en Belgique pour 5 milliards d’euros de dépôts, 4,8 milliards d’euros de crédits et 4,1 milliards d’euros d’actifs sous gestion, dont 1,8 milliard d’euros en gestion de patrimoine. Les différents responsables du groupe ont enfin insisté sur l’importance des valeurs pour Delta Lloyd. "Nous voulons vendre de la confiance financière sur le long terme", explique Onno Verstegen. Il mise ainsi sur la réputation de son groupe et sur la politique de transparence qu’il mène. "La simplicité paie", estime-t-il.

La principale cotation de Delta Lloyd restera sur NYSE Euronext Amsterdam, où elle est cotée depuis 2009, précise la société. Aucune nouvelle action ne sera émise lors de l’opération. Les coûts de cette cotation seront "très faibles", selon Onno Verstegen. "Elle intervient sur la même plate-forme, chez le même opérateur. Cela comprime fortement les coûts", explique-t-il.

Le groupe Delta Lloyd est actif en Belgique notamment via l’assureur Delta Lloyd Life et Delta Lloyd Bank, qui comprend un réseau de plus de 130 agences bancaires. Le groupe compte plus de 5 400 collaborateurs, dont 1 153 en Belgique. Le bancassureur réalise 15 % de ses revenus de primes bruts en Belgique, contre 85 % aux Pays-Bas, sur un total de 5,529 milliards d’euros. Sa principale activité demeure les assurances vie et les assurances pension qui représentent 72 % de ce montant. (Belga)