Entreprise

Ecover a 25 ans et est toujours verte, pas de doute. C'est en 1979 que la société lançait son premier savon écologique dans une petite ferme de la Campine. C'est jeudi qu'elle inaugurait, en présence du prince Laurent, venu en sa qualité de président de l'Institut royal pour la gestion durable des ressources naturelles et la promotion des technologies propres, un nouveau robot - ergonomique et économique - chargé des travaux d'empilement dans l'usine de Malle.

Le credo de la firme qui affirme avoir été la première à commercialiser à grande échelle des produits de nettoyage écologiques, est clair: «Nous sommes une entreprise solidaire. Notre mode de production est écologiquement, économiquement et socialement responsable. L'usine de production de nos lessives et produits nettoyants est elle aussi écologique et peut être qualifiée d'unique. Nous défendons des principes d'honnêteté, de transparence ainsi que de respect de l'homme, des animaux et de la nature. Pour nous, c'est la seule manière de garantir un avenir viable».

Ecover, devenue leader mondial dans son créneau, vend plus de 100 produits dans les rayons des supermarchés dans 22 pays et prévoit de nouveaux investissements tant à Malle que dans son usine suisse. En outre, «l'année 2006 coïncidera avec l'ouverture de la troisième usine écologique d'Ecover à Boulogne-sur-Mer».

Un succès que la société attribue à son engagement «vert» comme à la puissance de lavage de ses produits comparable à celle des produits courants.

© La Libre Belgique 2005