Energie: Le risque de black-out existe... en Belgique

Publié le - Mis à jour le

Entreprise

Si les réacteurs nucléaires Doel 3 et Tihange 2 restent effectivement à l'arrêt et que ces arrêts sont combinés à un hiver rigoureux, alors le risque de black-out existe dans notre pays, a confirmé lundi la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG). Selon un porte-parole du régulateur du secteur énergétique, il n'existe aujourd'hui aucun risque de coupures d'électricité mais en cas d'hiver froid, le risque d'enregistrer des problèmes en matière de sécurité d'approvisionnement augmente et avec lui le risque de black-out.

La CREG soutient la piste du secrétaire d'Etat à l'Energie Melchior Wathelet de faire tourner plus longtemps des centrales telles que celles de Ruien (charbon et gaz naturel) et Drogenbos (centrale TGV). Ces centrales, qui tournent déjà mais pas à pleine capacité et qui sont prochainement appelées à fermer leurs portes, représentent une capacité de 1.000 MW, contre 2.000 MW pour Doel 3 et Tihange 2.

L'importation d'électricité pourrait également atténuer le risque mais des pays comme l'Allemagne et la France sont déjà importateurs d'électricité en cas d'hiver particulièrement froid. La CREG rappelle toutefois l'existence, en cas de risques de coupures d'électricité, d'accords entre le gestionnaire du réseau haute tension Elia et de grands consommateurs industriels d'électricité afin de diminuer la consommation.

La CREG plaide pour une plus grande attractivité susceptible de pousser des investisseurs à construire de nouvelles centrales électriques dans notre pays. La construction d'une nouvelle centrale peut facilement prendre de quatre à cinq ans, souligne encore le régulateur.

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Vidéo
    La Stib en grève lundi: la CSC ne suivra pas le mouvement

    La réunion "de la dernière chance" qui s'est déroulée vendredi matin avec la direction de la Stib n'a apporté aucune réponse, a indiqué Stephan De Muelenaere, secrétaire permanent CGSLB. La CSC Services publics a, elle, choisi de ne pas suivre le mouvement.

  2. 2
    Vidéo
    Perrigo exige 1,9 milliard d'euros de Marc Coucke

    Le géant pharmaceutique Perrigo, l'acquéreur d'Omega Pharma, exige au moins 1,9 milliard d'euros de la part de Marc Coucke et du fond Waterland, arguant d'une fraude dans la vente, rapportent les titres Mediahuis lundi. Marc Coucke risque en théorie ...

  3. 3
    Vidéo
    Marc Coucke va-t-il perdre toute sa fortune dans le contentieux avec Perrigo ?

    Marc Coucke, le nouveau propriétaire du RSC Anderlecht, risque-t-il de perdre toute sa fortune ? C’est l’une des possibilités existantes, selon “De Standaard” qui précise que le groupe pharmaceutique américain Perrigo réclame 1,9 milliard d’euros à ...

  4. 4
    Vente de Brussels Airlines: les actionnaires privés ont reçu des cadeaux fiscaux (ENQUÊTE)

    Combien d’argent ont perdu toutes les sociétés (privées et publiques) qui ont injecté de l’argent dans Brussels Airlines ? Curieusement, difficile pour ne pas dire impossible d’avoir un chiffre précis. Une petite astuce dans le montage financier ...

  5. 5
    Un mois avant son vol inaugural, Air Belgium a reçu ses deux premiers avions

    La compagnie aérienne Air Belgium a franchi une nouvelle étape vers son premier vol commercial qui doit avoir lieu fin mars. Les deux premiers avions ont été inscrits vendredi au registre aérien. Il s'agit de deux Airbus A340 portant les codes d'enregistrement OO-ABA et OO-ABB, indique le registre du site web du SPF Mobilité.

cover-ci

Cover-PM