Entreprise Justice

Le parquet de Bruxelles a lancé une vaste enquête sur des Belges disposant d'un compte bancaire au Liechtenstein, a confirmé le porte-parole du parquet, Jos Colpin, au quotidien De Tijd. Les enquêteurs de la police fédérale disposeraient d'une cinquantaine de données pertinentes.

Le parquet a obtenu ces informations auprès de l'inspection spéciale des impôts, qui enquête aussi sur le caractère légal des placements d'argent par les Belges dans la principauté. En février, l'Allemagne avait reçu les noms de 1.400 clients, principalement allemands, de la banque LGT du Liechtenstein. D'autres pays, comme le Royaume-Uni, avaient également obtenu des informations sur leurs contribuables.

Pour les contribuables belges, il a fallu attendre le mois de juin. Ces personnes se retrouvent désormais dans le collimateur de la justice, qui bénéficie de compétences en matière d'enquête plus larges que l'inspection des impôts. Le parquet peut ainsi mener des perquisitions, saisir de l'argent ou des biens, placer des suspects sous mandat d'arrêt, etc. Il s'intéresserait actuellement à une cinquantaine de dossiers.