Entreprise

Cela fait maintenant 26 ans que la SPE existe. En 1978, Socolie, une intercommunale active dans la production d'électricité, surtout dans la région de Liège, s'allie à l'intercommunale WVEM (West-Vlaamsche Electricite Energie en Teledistributiemaatschapij) et la ville de Gand pour créer la SPE. A l'époque, Socilie est le pôle dominant de la SPE avec un poids économique de 60 pc, contre 27 pc pour Gand et 13 pc pour WVEM.

En 2000, tous les actifs de la SPE sont apportés à une S.A. L'intercommunale est rebaptisée Publilec. C'est cette dernière qui est l'actionnaire majoritaire de la SPE (64,9 pc) loin devant Dexia Banque (16 pc) et Socofe (12,9 pc). Publilec est détenu à 58,70 pc par Socolie. Le deuxième principal actionnaire est WVEM. Autrement dit, les Liégeois gardent le contrôle de la situation.

En 2003, le bénéfice est tombé de 41,5 à 14,2 millions d'euros pour différentes raisons. Le gros entretien de la centrale de Seraing a obligé d'acheter de l'électricité à un prix élevé, la fin du partenariat avec Electrabel a entraîné différentes charges et la libéralisation en Flandre a occasionné la perte de certains clients.

La SPE dispose notamment de 3 centrales TGV (turbines gaz-vapeur) et de participations dans l'énergie nucléaire. Sa production représente près de 9 pc de la production totale en Belgique, loin derrière Electrabel (environ 88 pc). (AvC)

© La Libre Belgique 2004