Entreprise Le 14 février dernier, à 9 heures du matin, le wing commander Paul Carrier, de la Royal Air Force, et James Cooper, du groupe de défense BAE Systems, ont présenté l’offre du gouvernement britannique à la Défense belge pour le remplacement des F-16. Répondant ainsi à l’appel d’offres, la Grande-Bretagne déposait un énorme dossier de quelque trois mille pages, défendant bien sûr la candidature de l’avion de combat Eurofighter Typhoon, mais pas seulement. Au seuil d’un avis attendu par la commission de sélection du remplaçant du F-16, l’on en sait un peu plus sur cette offre britannique, qui se fait au nom des gouvernements allemand, italien et espagnol, nations partenaires au sein d’Eurofighter.
(...)