Entreprise

L'agence de notation Fitch a maintenu la note de la Belgique à AA, mais a revu les perspectives assorties à cette note, de stable à négatif, a-t-elle annoncé vendredi. Elle avance comme principale raison à cette baisse le peu de progrès observé en matière d'assainissement budgétaire en 2014. L'évolution de la dette et les perspectives de croissance économique peu encourageantes sont également pointées.

Dans un communiqué diffusé dans la foulée de l'annonce de la dégradation de la perspective pour la Belgique, le ministre des Finances, Johan Van Olvertveldt, indique que la note peut être ramenée à "stable" si l'accord de gouvernement est respecté. M. Van Overtveldt est "convaincu" que la politique du gouvernement permettra d'éviter un abaissement de la note souveraine.

Citant la communication de Fitch, il souligne le caractère structurel des économies prévues par le gouvernement Michel. "Il s'agit d'une différence significative avec la qualité des mesures d'assainissement depuis 2009, qui se sont trop appuyées sur des actions uniques et des hausses d'impôt", met-il en exergue.

Le gouvernement "suivra de près l'évolution du déficit budgétaire et exécutera les mesures prévues pour soutenir la croissance à court et long terme", conclut le ministre des Finances.