Entreprise Après un premier refus en juin 2017, la Cour d’Amsterdam a dit oui au règlement transactionnel proposé par Ageas, la société née des cendres de Fortis, et par les associations d’actionnaires belges et néerlandaises. La nouvelle est tombée vendredi après la clôture de la Bourse. Il y a néanmoins un petit élément surprenant dans le jugement.

Essayons d'y voir clair en trois points d'éclairage.