Entreprise

En bondissant de 7,3 pc sur l'annonce de l'entrée dans son capital d'un groupe chinois à un niveau de plus de 4 pc, Fortis (18,67) donnait un coup de fouet au Bel 20 qui progressait alors de 1,5 pc. L'indice vedette devait toutefois repasser d'une fraction dans le rouge sur le coup de onze heures, à 4.090 points, alors que Fortis gagnait toujours 2,7 pc pour plus de 3 millions de titres déjà échangés. KBC (93,89) et Dexia (18,15) faisaient elles-mêmes une incursion dans le rouge avant de regagner 0,9 et 0,1 pc, ce qui poussait à nouveau le BEL 20 quelque 0,4 pc plus haut.

Umicore (156,78) et Nyrstar (16,64) progressaient de 0,5 et 2,5 pc, Solvay (97,97) et UCB (31,91) de 1,5 et 0,7 pc; IBA (18,38) perdant par contre 1,7 pc et IBt (3,00) plongeant de 4,7 pc après avoir déjà été amputée de 13,4 pc lors de la séance précédente. Tessenderlo (37,70) et Spector (1,10) gagnaient par ailleurs 3 et 2,8 pc en compagnie de Deceuninck (15,78) également positive de 2 pc.

InBev (58,97) reperdait 0,7 pc tandis que Colruyt (144,16) et Delhaize (58,10) reculaient de 0,1 et 0,5 pc. Exmar (21,66) valait de même 1,6 pc de moins que la veille contrairement à Euronav (22,25) qui progressait de 2,8 pc; Bekaert (94,94) bondissant pour sa part de 3,1 pc.

Belgacom (35,27) cédait 0,3 pc tandis que Mobistar (59,99) résistait sans plus; Option (5,70) et Telenet (19,85) présentant des plus-values de 1,2 et 2,6 pc. Econocom (7,94) et ICOS (26,69) se démarquaient par ailleurs en gagnant 3,6 et 4 pc en compagnie de Barco (53,90) et Agfa-Gevaert (7,47) qui s'appréciaient de 3,8 et 1,3 pc également.

L'euro s'inscrivait à 1,4751 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,4747 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 3,30 dollars à 807,15 dollars et le lingot se négociait autour de 17.590 euros, en progrès de 70 euros.