Entreprise

Le conglomérat industriel américain General Electric a retrouvé son rang de première entreprise mondiale après l'avoir cédé en 2003 au géant de l'informatique Microsoft, selon le classement Global 500 du «Financial Times» publié jeudi.

La capitalisation boursière de General Electric est de 299,34 milliards de dollars, devançant celles de Microsoft (271,91 milliards de dollars) et du groupe pétrolier Exxon Mobil (263,94 milliards de dollars), ce dernier conservant sa troisième place. Le groupe de distribution Wal Mart (258,89 milliards de dollars) est passé de la 4e place en 2003 à la 6e tandis que le fabricant de microprocesseurs Intel a progressé (180 milliards de dollars) de la 15e à la 8e position en un an. Les entreprises américaines dominent ainsi ce classement réalisé par le quotidien économique britannique, qui a calculé la capitalisation boursière des entreprises en prenant le cours de leur action le 25 mars 2004.

Du pétrole à la banque

Quelque 227 entreprises américaines pour une capitalisation boursière totale de 9023 milliards de dollars figurent dans «FT Global 500», où apparaissent également 158 entreprises européennes et 58 japonaises.

La première entreprise non-américaine est le géant britannique du pétrole BP, qui figure à la 9e place avec une capitalisation boursière de 174,65 milliards de dollars.

BP devance au classement européen le groupe bancaire britannique HSBC (10e rang mondial avec 163,57 milliards de dollars), le groupe de téléphonie mobile Vodafone (12e rang mondial avec 159,19 milliards de dollars) et Royal Dutch/Shell (13e rang mondial avec 158,81 milliards de dollars). La première entreprise française, le groupe pétrolier Total, se classe en 23e position après avoir grimpé de deux places par rapport au classement 2003. Avec une capitalisation boursière de 115,38 milliards de dollars, Total est deux fois plus grosse que France Telecom, deuxième entreprise française du classement.

Grande-Bretagne au top

Le classement européen est dominé par la Grande-Bretagne avec 42 entreprises, mais la France tire son épingle du jeu avec 28 sociétés, devançant l'Allemagne (18), la Suisse, l'Italie et les Pays-Bas (chacun 10 entreprises).

« La domination des Etats-Unis dans ce classement a légèrement diminué en 2004 par rapport à 2003 mais les entreprises américaines continuent à profiter des énormes économies d'échelle qu'elles peuvent faire pour approvisionner le marché américain fort de ses 250 millions de consommateurs», a expliqué le journal.

« Mais», ont prévenu les journalistes du «Financial Times», « l'Asie va un jour dépasser les Etats-Unis dans ce classement».





LIENS PUBLICITAIRES

"Ascenseurs - Nouvelles exigences de sécurité de l'A.R. du 09/03/2003"

Pour faire un peu de sport certaines personnes empruntent l’escalier plutôt que l’ascenseur. C’est bien ! Il n’empêche, nous passons chaque année, plusieurs heures dans les ascenseurs et trouvons normal que les 75.000 appareils du parc belge nous conduisent, en toute sécurité, aux étages voulus.


lalibre.be ne peut être tenue responsable du contenu de ces liens.

© La Libre Belgique 2004