Gib poursuit sa route sans Auto 5

SANDRINE VANDENDOOREN Publié le - Mis à jour le

Entreprise

Auto 5 ne roulera plus pour Gib. Le groupe de distribution a, en effet, revendu sa filiale spécialisée dans les pièces détachées et accessoires pour automobilistes et l'entretien rapide au français Norauto, le leader européen.

Il y a deux ans, le groupe hexagonal avait déjà pris une participation de 22,5 pc dans le capital d'Auto 5. L'objectif à l'époque était de permettre l'accélération du développement du leader belge et de développer des synergies en matière d'achats. À présent, Norauto passe à la vitesse supérieure et porte sa participation à 50 pc, dans un premier temps. Il disposera réellement des clés d'Auto 5 (soit les 100 pc du capital), le 30 janvier 2002. Le montant de la transaction n'a pas été révélé mais, dit-on chez Gib, cette opération aura un impact positif net de 19 millions d'euros (766 millions de FB) sur le bénéfice consolidé du groupe en 2001. «Cette opération est dans la droite ligne du partenariat scellé en 1999 avec Norauto. Si l'on voulait renforcer les synergies, il fallait changer les termes de ce partenariat. Les possibilités d'expansion d'Auto 5 s'avèrent limitées car le même concept de magasin se retrouve partout à l'étranger. La seule possibilité de croître était donc de l'adosser à un partenaire actif dans le même métier», expliquait hier le porte-parole de Gib.

Auto 5 exploite 49 points de vente dans le pays (48 Auto 5 et 1 Norauto à La Louvière), dont 11 en franchise. La chaîne occupe quelque 500 personnes. L'an dernier, les ventes à l'enseigne ont frôlé les 3 milliards de FB, en hausse de 1,6 pc par rapport à 99, mais la société a essuyé une légère perte.

«Cette alliance marque une nouvelle étape dans le développement de notre groupe, présent dans 7 pays», soulignait Eric Derville, le patron de Norauto. Le groupe français exploite 196 centres au total et occupe 5.700 personnes. Il a réalisé, en 2000, un chiffre d'affaires de 27 milliards de FB.

SPÉCIFICITÉS BELGES

Norauto va développer son concept de magasin en Belgique, comme il l'a déjà fait «avec succès» dans 4 Auto 5. «Son défi sera d'adapter son concept aux spécificités de la Belgique. Le marché français est dominé par les trois marques françaises (Peugeot, Citroen et Renault) alors qu'en Belgique l'assortiment est beaucoup plus étendu», souligne-t-on chez Gib. L'enseigne Auto 5 est-elle vouée à disparaître? Tant en Belgique qu'en France, on ne se prononce pas pour l'heure à ce sujet. Mais comme Norauto a l'habitude de se développer à l'étranger avec sa propre enseigne, on imagine aisément qu'Auto 5 sera à terme remplacé par Norauto.

La vente d'Auto 5 confirme, en tout cas, la nouvelle stratégie de Gib, dont l'activité principale est désormais le bricolage. Pour les autres enseignes, l'objectif est d'augmenter leur rentabilité, via des alliances ou des ventes, comme dans le cas d'Auto 5. Il semble donc que la «liquidation» du groupe soit loin d'être terminée.

La nouvelle n'a visiblement pas eu d'effet sur le cours de Gib (43 euros, -1 pc). «Le marché s'attendait à cette opération. La grande question est de savoir si Gib existera encore longtemps», commentait hier un analyste financier.

© La Libre Belgique 2001

SANDRINE VANDENDOOREN

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Les prédictions surprenantes de Jeff Bezos: "Amazon va faire faillite"

    Jeff Bezos a fait un aveu surprenant à ses employés.
    Le patron d'Amazon est aujourd'hui l'homme le plus riche du monde. En septembre dernier, la marque a dépassé les 1000 milliards de dollars en bourse. Pourtant, dire que Jeff ...

  2. 2
    Pourquoi les taux d'intérêt ne pourront pas remonter de sitôt...

    L'histoire retiendra, peut-être, cette date du 13 décembre 2018. Et se souviendra de l'heure : 13h45. C'est à ce moment-là que Mario Draghi, Super Mario – que l'histoire a déjà retenu comme le sauveur de l'euro au plus fort de la crise des dettes ...

  3. 3
    Le vrac de “Day by Day” débarque en Belgique

    L’objectif, ambitieux, de l’épicerie en vrac française “Day by day” ? 25 magasins attendus en Belgique d’ici 2022… Dans la distribution, le vrac est tendance. On le trouve dans quelques épiceries, dans tous les magasins bio et de plus en plus ...

  4. 4
    Une compagnie aérienne belge parmi les plus polluantes

    Brussels Airlines figure parmi les compagnies aériennes les plus polluantes dans un classement réalisé par l'association allemande environnementale Atmosfair, rapportent De Standaard et Het Nieuwsblad lundi. Selon l'ONG, le transporteur n'utilise ...

  5. 5
    Des aliments incinérés et des exigences cocasses : comment sont gérés les repas servis dans les avions

    Longtemps décriée, la nourriture servie à des milliers de mètres du sol fait désormais l’objet d’une longue et rigoureuse préparation. C'est le cas chez LSG Sky Chefs, où une centaine d’ouvriers s'attelle pour différentes compagnies aériennes. Au ...

cover-ci

Cover-PM