Entreprise

Les travailleurs d'Aviapartner actifs sur le site de Brussels Airport, qui avaient débrayé vendredi matin, ont accepté dans la soirée l'accord dégagé par direction et représentants syndicaux du bagagiste, qui assure la manutention d'une importante part des bagages passant par l'aéroport national. 

L'information est rapportée par le secrétaire régional de l'ACV-Transcom (CSC) Bjorn Vanden Eynde. Brussels Airport et les représentants du personnel signalent, entre 23h00 et minuit, que l'équipe de nuit a entre-temps déjà repris le travail, après que le personnel a accueilli positivement l'accord dégagé dans la soirée.

"Nous n'attendons plus de problèmes pour les passagers, pour samedi", indique la porte-parole de l'aéroport national, Florence Muls. "Les bagages bloqués seront traités dans les prochains jours. Nous demandons aux passagers de ne pas se rendre eux-mêmes à l'aéroport pour cela, mais d'attendre qu'on prenne contact avec eux".

Une partie du personnel d'Aviapartner avait spontanément arrêté le travail vendredi matin, notamment pour protester contre des problèmes récurrents de pression au travail et de non-respect des pauses.