Entreprise

Le ton monte à nouveau entre les pilotes de Ryanair et la direction de la compagnie low cost irlandaise. On a ainsi appris que les pilotes allemands de la première compagnie d'Europe (par voyageurs transportés) avaient décidé d'un mouvement de grève dans les prochains jours.

Un mouvement qui fait suite à ceux de leurs collègues italiens, portugais ainsi que des pilotes de Dublin, en Irlande.

D'après nos informations, une date aurait été fixée pour une grève massive touchant une bonne partie du réseau de Ryanair. Il s'agit du 20 décembre, soit mercredi prochain.Les bases belges de la compagnie irlandaise, Zaventem et Charleroi, devraient également être touchées par ce mouvement.

Rappelons que Ryanair ne reconnaît aucun syndicat et a menacé, à plusieurs reprises, de représailles tout pilote se mettant en grève. Depuis plusieurs mois, les pilotes réclament la création d'une instance pan-européenne de représentation du personnel, de meilleures conditions de travail et une meilleure protection sociale.

"La frustration est aussi importante chez les pilotes belges"

Les pilotes belges de Ryanair sont eux aussi frustrés et prêts à passer à l'action, fait savoir mardi à Belga, Kurt Callaerts de la CSC-Transcom à la suite des actions annoncées dans plusieurs pays d'Europe. Les commandants de bord de la compagnie low cost exigent de meilleures conditions salariales et de travail. Selon M. Callaerts, les pilotes belges pourraient se joindre à un mouvement de grève si celui-ci était large et bien coordonné à travers l'Europe. "Nos travailleurs doivent être couverts", estime le représentant syndical, qui souligne que Ryanair est "une entreprise très spéciale avec une structure spéciale".

Ryanair a réagi avec vigueur mardi à l'annonce des pilotes allemands. "Si une telle action a lieu, Ryanair la traitera de manière frontale", a prévenu la compagnie.