Entreprise

I.R.I.S. et EVS sont deux entreprises wallonnes de pointe dans le domaine des nouvelles technologies. "Même lorsque la crise s’est déclenchée, nous avons poursuivi notre politique de recrutement", confie Catherine Merckx, manager "recruitement&training" chez I.R.I.S., spécialisée dans la reconnaissance intelligente de documents. "On a engagé 70 personnes l’année dernière, sans compter la trentaine de nouveaux collaborateurs de Corismo (NdlR : rachetée en janvier 2009)." Chez EVS, on parle d’une quarantaine d’embauches en 2008.

Désormais, les deux sociétés adoptent une politique plus prudente, vu le peu de visibilité économique sur 2009. Mais tant I.R.I.S. qu’EVS disent être en permanence à l’affût de nouveaux profils "stratégiques". Lesquels ne sont pas toujours aisés à dénicher