Entreprise

La société pharmaceutique liégeoise Mithra Pharmaceuticals a annoncé lundi son intention d'effectuer une introduction en Bourse (IPO) sur Euronext Bruxelles. "Les produits de notre IPO nous permettront de développer nos produits à base d'Estetrol en contraception et en ménopause, ainsi qu'un portefeuille de produits génériques complexes. Nous pensons que notre IPO contribuera davantage à la dynamique et la visibilité que Mithra a déjà pu asseoir grâce à la récente entrée d'investisseurs pharma", explique Mithra dans un communiqué. Le produit de l'introduction en Bourse pourrait également permettre à la société, le cas échéant, de financer des acquisitions.

"Sous réserve de l'approbation du prospectus par l'autorité compétente belge et des conditions de marché, il est prévu que la taille et la fourchette de prix, ainsi que d'autres détails de l'Offre, seront publiés dans la presse financière belge à la date prévue d'ouverture de la période d'offre", précise encore la société liégeoise.

"Nous mettons tout en oeuvre pour que l'introduction en Bourse intervienne le plus tôt possible", a déclaré François Fornieri, CEO et co-fondateur de Mithra, contacté par l'agence Belga. Si la date de l'IPO de Mithra n'est pas encore connue, celle-ci devrait encore avoir lieu cette année.

L'homme d'affaires flamand Marc Coucke avait annoncé en février investir quelque 40 millions d'euros dans Mithra, devenant ainsi le deuxième plus grand actionnaire du groupe liégeois, après le CEO de l'entreprise François Fornieri.

Marc Coucke était également devenu président du comité stratégique de Mithra Pharmaceuticals, en vue de préparer l'introduction en Bourse de la société liégeoise.

Mithra emploie 85 personnes.