Entreprise

"Très positive et très constructive". C'est en ces termes que le cabinet du Premier ministre qualifie la rencontre, ce mardi matin, entre Charles Michel et Jack Ma, le patron du géant du commerce en ligne Alibaba. La rencontre, organisée à la résidence du Premier ministre, aura été plus longue que prévu (près d'une heure trente). Manifestement, le courant passe bien entre Charles Michel et Jack Ma. "C'est la troisième ou la quatrième fois qu'ils se voyaient en tête-à-tête", précise-t-on dans l'entourage du Premier ministre.

Durant leur entrevue, les deux hommes ont notamment abordé le thème de l'"Electronic World Trade Platform" (eWTP). Cette initiative du G20 vise à bâtir un cadre régulatoire favorable au développement du commerce en ligne à l'échelle mondiale. Mais c'est surtout la perspective d'une arrivée prochaine du géant chinois en Wallonie qui retient toute l'attention. A ce sujet, si le cabinet du Premier ministrre confirme que la rencontre avec Jack Ma s'inscrit "dans le sillage de la récente annonce du bras logistique d’Alibaba, Cainiao, concernant l’éventuelle ouverture de hubs logistiques dans six villes à travers le monde, dont Liège", il ne souhaite pas en dire davantage. La prudence est de mise alors que des négociations sont en cours avec différents partenaires du projet, dont l'aéroport de Liège et la Région wallonne. Seule certitude: Jack Ma a clairement confirmé la volonté d'Alibaba de s'installer à Liège.

Fin mai, nos confrères de "L'Echo" avaient indiqué qu'Alibaba s’apprêterait à construire un centre de distribution de plusieurs hectares près de l’aéroport de Liège. L'investissement pourrait s'élever à plusieurs millions d'euros et générer, dans un premier temps, la création de plusieurs centaines d’emplois. On avait en outre appris que que Cainiao Smart Logistics Network avait choisi Liège Airport comme centre européen pour son réseau international.

D'après nos informations, il faudra attendre encore "quelques semaines" avant que le groupe Alibaba annonce officiellement son investissement à Liège.

Concernant l'initiative eWTP, l'idée consiste à encourager les entreprises (dont les PME) et le secteur public à profiter des opportunités offertes par les échanges en ligne en mettant à leur dispostion les infrastructures nécessaires (plateforme de commerce électronique, logistique, "cloud computing", paiement mobile, formation des talents, ...). L’eWTP, dont Jack Ma s'est fait un ardent promoteur, vise notamment à réduire les barrières commerciales et assurer un accès plus équitable aux marchés pour les PME du monde entier. Au cours de la réunion, Charles Michel a exprimé son intérêt pour que la Belgique devienne un partenaire de l'initiative eWTP et qu’elle promeuve la vision.