Entreprise Le directeur général de Dassault Aviation, Eric Trappier: " Les Américains sont puissants, ils soutiennent leur industrie. On aimerait que les Européens fassent de même. On est toujours à un moment critique de la construction européenne. Les Etats-Unis pèsent, la Chine pèse, je ne vois pas pourquoi l’Europe ne pèserait pas. Elle a la maîtrise technologique. Peut-être le programme Scaf (Système de combat aérien du futur, NdlR), tel qu’annoncé par Angela Merkel et Emmanuel Macron l’an dernier, est-il un bon exemple. Reconfirmé au Salon aéronautique de Berlin, il a été réexprimé hier entre les deux ministres, allemand et français, de la Défense. C’est évidemment une volonté forte de construire l’Europe de la défense, basée sur du concret. Une locomotive franco-allemande est lancée, mais il se pourrait que d’autres pays se joignent."