Entreprise

Sur les environ 13.000 employés du bancassureur KBC en Belgique, 4.400 ont plus de 50 ans, qui vont être au centre de négociations sociales en vue d'un plan d'aménagement de fin de carrière flexible, rapportent De Tijd et L'Echo vendredi. Ce plan devrait être intégré dans une nouvelle CCT relative à la sécurité d'emploi. Les quotidiens rappellent que la digitalisation galopante du secteur bancaire pousse l'entreprise vers l'embauche de nouveaux profils IT.

Le plan d'aménagement de fin de carrière pourrait prendre pour point de départ l'actuel plan Minerva, lancé il y a quatre ans. 

Celui-ci offre aux collaborateurs plus âgés plusieurs trajectoires, dont celle d'opter délibérément pour une fonction à temps partiel et/ou un poste moins élevé dans la hiérarchie. 

Autre option envisageable: se replacer hors de l'entreprise, auquel cas KBC octroierait une compensation salariale.