Entreprise

Le ministère public a requis lundi une amende de 20.000 euros à l'encontre de l'abattoir Vanlommel. L'entreprise est poursuivie par le juge d'instruction d'Anvers pour des entorses aux règles d'hygiène et pour l'envoi de viande périmée dans un chargement vers le Kosovo, sans que l'intention de fraude ne soit cependant établie. Des amendes de 4.000 euros ont été requises à l'encontre des deux dirigeants de l'entreprise.

La viande au coeur de l'accusation avait été interceptée à l'été 2017 par les autorités kosovares, dans un chargement congelé issu de la société d'Olen, en province d'Anvers. Deux palettes de ce chargement étaient périmées depuis trois semaines. Les destinataires de la viande, au Kosovo, ont aussi été cités comme impliqués dans le scandale "Veviba", du nom de l'abattoir de Bastogne qui a été ébranlé par des révélations de fraude.

Les dirigeants de l'abattoir Vanlommel assurent qu'il s'agit d'une erreur humaine: les deux palettes étaient destinées à l'industrie de l'alimentation animale, et ont été ajoutées par erreur au camion. L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, l'Afsca, a confirmé qu'il n'y avait pas de signe clair d'une intention de fraude.

L'abattoir et ses dirigeants sont également poursuivis pour des infractions aux règles d'hygiène, constatées en août 2017 lors d'un contrôle de l'Afsca. Ces infractions auraient pu mener à une simple amende administrative de l'Afsca, mais il était ici question de récidives, ce qui a mené à la procédure pénale. Entre 2003 et 2015, huit procès verbaux avaient déjà été établis.

"Ces procès verbaux doivent être placés dans leur contexte: il y a 10 contrôles par an", a plaidé l'avocate Karolien Van de Moer. "Bien sûr, ces infractions ne sont pas permises, mais ce ne sont pas non plus les lourdes, ou les mêmes que lors de contrôles précédents, et la santé publique n'a pas été mise en danger. L'hygiène est primordiale pour l'entreprise. Chaque année, un audit est réalisé par une entreprise externe, et la dernière fois Vanlommel a obtenu un score de 97,92%."

Le jugement sera rendu le 17 décembre.