Entreprise

Les entrepreneurs allemands n'ont pas trop le moral. C'est ce qui ressort du très suivi indicateur Ifo du mois d'août qui a chuté à son plus bas niveau depuis trois ans. En plus de cela, on a aussi appris hier que la confiance des consommateurs allemands est à son plus bas niveau depuis cinq ans, selon une enquête de l'institut GfK.

Ces deux indicateurs ont relancé les craintes d'une récession d'autant que la croissance s'est contractée (pour la première fois en cinq ans) de 0,5 pc au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent. Le secteur de la construction est particulièrement à la peine avec une baisse de 3,5 pc des investissements.

Le net ralentissement conjoncturel dans la première économie de la zone euro n'augure rien de bon pour les pays voisins. Ce n'est dès lors pas étonnant que le Fonds monétaire international (FMI) ait revu ses prévisions à la baisse en perspective d'une réunion prévue ce week-end.

Pour la zone euro, l'institution table dorénavant sur une croissance de 1,4 pc en 2008 contre 1,7 pc auparavant, et prévoit à peine 0,9 pc pour 2009 contre 1,2 pc auparavant. Il a aussi revu ses chiffres pour les Etats-Unis avec un taux de croissance ramené de 0,8 à 0,7 pc pour 2009.

Les signes récurrents d'un ralentissement économique en Europe expliquent en grande partie la faiblesse de l'euro qui est tombé hier au-dessous de 1,46 dollar, soit à son niveau le plus bas depuis six mois, avant de remonter en fin de séance.

Prix des logements

Aux Etats-Unis, en revanche, les statistiques publiées hier ont pour une fois plutôt agréablement surpris. L'annonce d'une nette reprise en août de la confiance des consommateurs a même permis à Wall Street de renouer avec la hausse. Légère éclaircie du côté des ventes de logements neufs qui sont reparties à la hausse en juillet (+2,4 pc par rapport à juin pour s'établir à 515 000 unités). Il ne faudrait toutefois pas en déduire que le marché immobilier US est sorti de la crise. Un chiffre en témoigne : les prix des logements ont enregistré une baisse record en juin, accusant un recul de 15,9 pc sur un an, selon l'indice S&P/Case-Shiller mesurant les prix dans les 20 plus grandes agglomérations américaines publié mardi. C'est le 18e mois de baisse consécutif pour cet indice.