Entreprise

Volvo Cars souhaite vendre la moitié de ses voitures via une formule d'abonnement d'ici 2025, a annoncé le constructeur suédois jeudi. 

L'entreprise veut doubler ses ventes dans l'intervalle et réaliser des marges comparables à celles des marques allemandes de luxe BMW, Audi ou Mercedes, a précisé Hakan Samuelson, le CEO de Volvo Cars, au Financial Times. L'abonnement consiste en un paiement mensuel de l'utilisateur qui couvre le véhicule, son entretien et son assurance. L'abonnement facilite également le changement de voiture pour les utilisateurs le souhaitant.

D'ici 2025, Volvo Cars, qui est entre les mains du chinois Geely, ambitionne de vendre 1,2 million de voitures. L'année passée, 570.000 unités avaient été écoulées, soit 7% de plus qu'en 2016. Volvo prévoit que la moitié des ventes sera constituée de véhicules électriques dans ce laps de temps, dont un tiers de voitures autonomes.