Entreprise

Wu Xiaohui, ex-patron d'Anbang, le troisième assureur chinois placé en début d'année sous la tutelle directe du régime communiste, a été condamné jeudi à 18 ans de prison pour fraude, a rapporté l'agence Chine nouvelle.

La justice l'a reconnu coupable du détournement de plus de 8 milliards d'euros. Anbang était l'un des groupes chinois les plus symboliques de la frénésie d'investissements de l'Empire du milieu à l'étranger: ce conglomérat privé s'était signalé par le rachat en 2014 du mythique palace new-yorkais Waldorf Astoria pour 1,95 milliard de dollars.