Entreprise

Global Crossing paie pour l'oubli

D'anciens responsables du groupe américain de télécoms Global Crossing ont accepté de payer 325 millions de dollars pour régler deux plaintes, indiquait le «Wall Street Journal» dans son édition électronique samedi. Aux termes de l'accord, le fondateur du groupe Gary Winnick versera un total de 55 millions de dollars, a ajouté le quotidien. L'argent sera versé aux plaignants, des fonds de retraite de l'Ohio. Ils avaient porté plainte en janvier 2003, arguant que le groupe avait frauduleusement gonflé ses résultats.

© La Libre Belgique 2004