Entreprise

Il y a deux ans, le Petit futé a lancé, en France, une nouvelle collection axée sur l’immobilier. Ou comment aider des personnes désireuses d’acheter, louer, vendre, construire, emménager, déménager, aménager, rénover. Plusieurs départements français et les plus grandes villes ont désormais leur guide. Dix-neuf au total, dont un sur les secondes résidences autour de Paris.

La filiale belge du Petit futé, Néocity, s’est aussi mise au parfum immobilier et, en partenariat avec la Région de Bruxelles-Capitale, a sorti cette semaine la première édition (2009) de son "Immobilier Bruxelles" (10€ - www.petitfute.be).

Un petit guide qui ressemble à ses homologues français, mais néanmoins adapté au marché bruxellois.

Il se décline autour de 3 thèmes.

Un, "Vivre à Bruxelles". "Ou tout ce qu’il faut savoir avant de s’installer: géographie des lieux, les institutions politiques, les transports, l’économie locale, la qualité de vie, les nombreux parcs et jardins, les infrastructures administratives et scolaires", indique Néocity.

Deux, "Bien choisir sa commune, son quartier". Soit 23 entités (les 19 communes, dont celle de Bruxelles divisée en Pentagone, Laeken et Neder-over-Hembeek +Haren, le quartier européen et le quartier nord) décrites au travers de leur histoire, des services administratifs, activités, commerces, transports, équipements culturels et sportifs, environnement, tendances d’évolution de la commune avec les chiffres de l’immobilier et les projets d’aménagement. Assurément, pour le Petit futé, l’immobilier est avant tout une question d’environnement. Pour preuve, c’est à deux architectes urbanistes, Marc Gemoets et Florence Vannoorenbeeck, du bureau Arter-BOA, qu’il a fait appel pour la rédaction.

Trois, "Utile". "Une mine d’infos et de conseils pratiques pour réussir ses projets immobiliers", poursuit l’éditeur. Sur les différents acteurs intervenant dans la procédure d’achat, de vente ou de location d’un bien, les impôts et taxes, la législation en ce domaine, les différentes possibilités de financement, les aides et primes, etc. "Pour illustrer le guide, conclut Néocity, nous avons opté pour les superbes clichés du photographe bruxellois Georges De Kinder".

Un regret? Alors qu’on pouvait espérer, Petit futé oblige, dénicher dans ce guide "tous les bons plans pour vendre, acheter, louer, financer" (tel est en tous les cas le sous-titre du guide), on reste un peu sur sa faim. C’est d’autant plus dommage que la recherche immobilière est généralement fastidieuse et que les lecteurs auraient bien besoin d’être pris par la main.