Entreprise La marque à la pomme n'en finit plus de chercher l'innovation.

Un brevet déposé par Apple en mars dernier et diffusé récemment révèle que la firme américaine souhaiterait intégrer à ses téléphones les informations contenues sur des documents administratifs de première importance, comme les cartes d'identité, les passeports ou encore les permis de conduire.

Déposé le 30 mars dernier et dénommé "Document importation into secure element" (Importation de documents dans un élément sécurisé, le brevet explique comment un système pourrait importer des données d'identification, qui seraient ensuite lues par les autorités compétentes (forces de l'ordre, douanes, etc.) via un terminal "100 % sécurisé".

Le principe fonctionnerait sur base d'ondes à courte portée (RFID), à l'image de ce qui se fait déjà avec des cartes comme les MOBIB, les cartes de payement sans contact.