Entreprise

L'Union belge de football (URBSFA) rentre de la Coupe du monde en Russie avec 20,7 millions d'euros grâce à la 3e place historique des Diables Rouges. Après déduction des frais et primes, il lui restera un peu moins de la moitié.

C'est beaucoup plus qu'il y a quatre ans, lorsque la Coupe du monde au Brésil avait rapporté 14 millions de dollars au Brésil. De plus, un million et demi de dollars avaient été versés aux fédérations pour leurs dépenses pour un total de 15,5 millions de dollars, soit 13,3 millions d'euros. Cependant, les dépenses au Brésil étaient élevées et des primes substantielles avaient dû être payées aux joueurs. L'Union belge était rentrée au final avec un trou dans son budget.

Depuis, de nouvelles primes ont été négociées avec les joueurs et elles sont beaucoup moins élevées. La médaille de bronze rapporte à chaque joueur 312.000 euros. Les Diables n'ont pas joué pour l'argent. Plusieurs d'entre eux reçoivent ce montant presque chaque semaine de leur club.

L'entraîneur national Roberto Martinez va lui recevoir entre 750.000 et 1 million d'euros.

Au total, la Fédération internationale de football (FIFA) distribue 647,5 millions d'euros de primes entre les 32 pays participants à ce Mondial en Russie. Le champion du monde reçoit 32,1 millions d'euros.