Entreprise

Le nombre de clients de la Banque Triodos a atteint le seuil des 75.000 (+5,6 %) l'an dernier, soit onze nouvelles personnes par jour. Leur épargne a en outre progressé de 6,5%, à 1,7 milliard d'euros tandis que l'institution a connu une hausse de 13,6% des crédits durables octroyés, ce qui porte leur volume total à 1,5 milliard d'euros, indique-t-elle jeudi à l'occasion de la publication de ses résultats financiers annuels. 

Le directeur de la banque en Belgique se dit très satisfait de ces performances. 

"Nous avons été en mesure de maintenir notre croissance malgré un contexte de taux d'intérêt bas et de coûts régulatoires plus élevés", se félicite ainsi Thomas Van Craen.

En 2018, la Banque Triodos, qui fête ses 25 ans d'existence dans le pays, mettra l'accent sur un service de gestion accessible à partir de montants relativement peu élevés. "Nous allons y consacrer une grande partie de nos ressources", assure son patron.

De plus en plus de banques misent sur des produits et services durables, à l'image de Triodos. Son directeur pointe toutefois encore une différence au bénéfice de son entreprise. "Nous sommes à 100% une banque durable, pas en partie", relève-t-il, ajoutant faire prévaloir des considérations écologiques et sociales lors de chaque décision financière.

"En agissant de la sorte, la Banque Triodos montre comment les banques peuvent jouer un rôle déterminant dans la lutte contre le changement climatique et les inégalités sociales. Elle invite également les autres banques à se montrer beaucoup plus ambitieuses dans ce domaine."

L'institution s'engage à faire en sorte que les prêts soient utilisés de manière transparente dans l'économie réelle. "Une différence cruciale avec la manière dont fonctionnent de nombreuses autres banques", selon Thomas Van Craen.