Entreprise Après la CGER, le Crédit Communal, la Générale de Banque et la Bacob, pour ne citer qu'eux, c'est au tour de la BBL de changer de nom. Cependant, la banque insiste sur le maintien des "valeurs" de la BBL, à savoir la "proximité, la chaleur, le sens de l'humain, la créativité et l'innovation", qui seront associées à l'"esprit d'entreprise et la pro-activité d'ING". "Ce n'est pas une révolution mais une évolution", a scandé Albert Biebuyck, directeur du Marketing.

A l'origine de ce changement, le passage de la banque belge - issue de la fusion en 1975 de la Banque de Bruxelles et de la Banque Lambert - dans le portefeuille du groupe néerlandais ING, l'Internationale Nederlanden Group.

En novembre 1997, ING annonce son intention de lancer une offre publique d'échange sur les actions de la banque belge qu'il ne détient pas encore. Le montant annoncé à l'époque porte sur 4,09 milliards d'euros.

Le 17 novembre, le conseil d'administration de la BBL marque son accord "sans regret ni amertume". Après une première tentative en 1991, BBL entre ainsi dans le giron d'ING. Une "promesse" est cependant faite à l'époque, à savoir que BBL gardera son nom et son logo. En 2003, c'est finalement le lion orange qui s'impose comme logo.

Une vaste campagne de communication a été effectuée ces 18 derniers mois. En interne comme en externe, des mesures ont été prises afin de promouvoir l'identité d'ING.

Les 1.800.000 clients ont ainsi été avertis par une lettre illustrée d'une orange symbolisant le soleil levant et une campagne publicitaire débutera mardi dans les médias. Entre-temps, des affiches représentant un lionceau sortant de l'oeuf, Pâques oblige, décorent les vitrines des agences.

C'est donc maintenant au tour des quelque 850 agences de se relooker: l'enseigne ING surplombera les entrées des agences alors que le vert restera pour l'heure encore présent.

Outre le "relookage", ce week-end pascal sera aussi propice au basculement IT: le site Internet "www.bbl.be" se transformera en "www.ing.be" et les documents bancaires (extraits de compte, cartes bancaires, folders) arboreront le logo au lion.

Une opération pour laquelle Luc Vandewalle, président et CEO du groupe en Belgique, annonçait déjà lors de la présentation des résultats annuels avoir prévu en 2003 un budget de 17 millions d'euros contre 6 millions en 2002.

Le groupe ING, né aux Pays-Bas en 1991, est également issu de la fusion entre la compagnie d'assurance Nationale Nederlanden et la banque NMB Postbank Groep. Actif tant dans le domaine de l'assurance que celui de la banque, du leasing et de la gestion d'actions, le groupe ING est présent actuellement dans 65 pays et compte plus de 100.000 collaborateurs dont 10.115 en Belgique.