Entreprise Le régulateur redoute que la facture d’électricité des Belges puisse être affectée par cette acquisition à 1 milliard.

Fin mars, le groupe Elia, propriétaire du réseau belge haute tension, décidait de mettre 1 milliard d’euros sur la table pour acquérir 20 % supplémentaires dans 50Hertz, l’un des quatre plus importants réseaux de transport d’électricité d’Allemagne. Quand les autorités de la concurrence auront validé le deal, Elia aura le contrôle total de 50Hertz (80 %), ce que souhaitait son management pour des raisons stratégiques.

(...)