Entreprise "Beaucoup d'erreurs ont été diffusées ces derniers temps et il est important que vous sachiez les faits", annonce Rachel Hughes, manager en ressources humaines chez Ryanair, dans une vidéo publiée sur Vimeo et dans laquelle elle semble s'adresser aussi bien aux employés, grévistes ou non, qu'aux voyageurs.

Rachel Hughes explique qu'une étude a été menée auprès du personnel dans le but de "minimiser l'impact sur les clients". "Il n'y a aucune obligation de suivre la grève la semaine prochaine, [les 25 et 26 juillet]. C'est votre droit de le faire, mais vous êtes libre de travailler si vous le souhaitez". Avant d'ajouter : "Tout frais additionnel de transport sera remboursé intégralement".

Selon cette étude, malgré les récents mouvements de grève en Irlande par les pilotes et au Portugal par le personnel de cabine, la majorité de l'équipage volant pour la compagnie "s'est présentée au travail".

Enfin, Rachel Hughes rappelle que les négociations, pour lesquelles la direction est toujours "ouverte", ont lieu avec les syndicats. Les employés qui souhaitent prendre part à la grève sont priés de le faire savoir avant ce mercredi 18h.

Les syndicats de quatre pays, notamment le nôtre, annoncent des actions de grève les 25 et 26 juillet. Les stewards de Ryanair débraieront en Belgique, au Portugal et en Espagne. L’Italie y participe le 25 juillet uniquement.