Entreprise

Le Comité monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) a maintenu mercredi ses taux d'intérêt inchangés proches de zéro, comme s'y attendaient les marchés, et laissé la porte entrouverte à un relèvement des taux en décembre. Notant que l'activité économique continuait de croître à un rythme modéré, la banque centrale a reconnu que le rythme de créations d'emplois a ralenti. Mais elle a souligné la croissance "solide" des dépenses des consommateurs et investissements des entreprises. Contrairement à son communiqué de septembre, la Fed a enlevé sa référence à l'environnement économique et financier mondial qui pouvait freiner l'activité économique aux Etats-Unis.

En septembre, la banque centrale s'était montrée inquiète du ralentissement de l'économie chinoise et des turbulences sur les marchés financiers. Elle avait choisi de maintenir le statu quo monétaire alors que les taux d'intérêt à court terme sont proches de zéro depuis fin 2008 pour soutenir la reprise après la crise financière.

Hormis la suppression de cette référence claire à l'environnement international et l'observation sur les créations d'emplois plus lentes après les chiffres décevants de septembre, le communiqué du Comité monétaire (FOMC) est très similaire au précédent.

Il laisse toutefois la porte entrouverte à une hausse des taux d'intérêt dès la prochaine réunion de décembre, la dernière de l'année.