Entreprise Médecin de formation, Belén Garijo est quasiment irremplaçable chez Merck. Elle a lancé plusieurs nouveaux médicaments sur le marché. Portrait Marcel Linden correspondant en Allemagne

L’Espagnole Belén Garijo Lopez, membre du conseil de gérance du groupe pharmaceutique Merck, est la femme la plus chère du Dax, l’indice boursier regroupant les 30 principales entreprises cotées allemandes. Avec un salaire de 5,7 millions d’euros en 2015 et de 5,1 millions en 2016, elle a même été mieux rémunérée que les patrons de grands groupes comme John Cryan de la Deutsche Bank ou Kurt Bock de BASF, la plus grande entreprise chimique du monde.

...