Entreprise

Dans le tortueux et épineux dossier du remplacement des F-16 belges, c’est l’une des réunions les plus attendues, pour ne pas dire inespérées : mardi matin, des représentants du ministère français des Armées ont rencontré leurs homologues belges du cabinet Vandeput pour détailler la proposition française. Pour rappel, celle-ci se place hors l’appel d’offres, auquel ont répondu les Américains avec le Lockheed Martin F-35 et les Britanniques, au nom des Allemands, Italiens et Espagnols, partenaires dans l’Eurofighter Typhoon.

(...)