Entreprise

Depuis samedi, la compagnie aérienne a annulé la moitié des 1.950 vols qui étaient normalement prévus. La direction a toutefois affirmé que près de 98% du personnel avaient travaillé samedi à l'aéroport londonien de Gatwick et plus de 50% à celui de Heathrow. Elle assure que ses plans de réserve lui ont permis de reprogrammer certains vols qu'elle avait dans un premier temps annulés.

Le syndicat Unite affirme pour sa part que seuls 300 des 2.200 membres du personnel navigant qui devaient travailler ce week-end n'avaient pas débrayé. Le personnel navigant de British Airways a entamé samedi une grève de trois jours après l'échec des négociations entre les syndicats et la direction sur le gel des salaires et les conditions de travail.