Entreprise

D’Ieteren qui vend Belron (Carglass, en Belgique). Solvay qui vend Acetow et ses activités polyamides. bpost qui acquiert Radial. L’année 2017 a été intéressante sur le front des fusions-acquisitions. Quelles seront les tendances de 2018 ? Arnaud Coibion, avocat associé chez Linklaters, nous éclaire sur ces enjeux.

Selon cet expert, la remontée annoncée des taux d’intérêt aura un rôle important à jouer dans les fusions et acquisitions de 2018. Que ce soit en Belgique ou au niveau mondial. "Pour la première fois depuis la crise financière, on devrait assister à une remontée des taux d’intérêt , déclare-t-il. Cela va fragiliser les sociétés trop endettées." Par exemple, des entreprises comme Hamon ou Altice pourraient en faire les frais.