Entreprise

Un trio d’économistes travaillant pour le bureau de consultance international Deloitte ont publié récemment une étude portant sur cent quarante ans de données relatives à l’évolution de l’emploi en Grande-Bretagne. Leur constat ? "Sur cette longue période, on a pu constater les effets positifs de l’innovation technologique sur la qualité de vie des gens - de la machine à vapeur aux antibiotiques en passant par l’accès des masses aux voyages, sans oublier les télécommunications et la télé. Mais cette vision est émaillée de manière cyclique par des craintes à propos de l’émergence de procédés automatiques, des machines, susceptibles de se substituer aux humains et de leur couper l’accès au travail." Voilà en substance l’idée toute faite que ces chercheurs ont voulu démonter.

Terminator et Voldemort

Ce n’est pas simple puisque des voix et non des moindres assurent que les développements actuels de l’informatique et de l’intelligence artificielle auront pour première conséquence la destruction massive d’emplois. Le Professeur Stephen Hawkins voit même pour le futur, des machines autonomes capables de mener à un scénario à la "Terminator". A propos de l’automatisation, Jerry Michalski, fondateur du "think tank" Relationship Economy eXpedition, assure qu’elle est comparable en puissance destructrice à… Voldemort, magicien noir de la saga "Harry Potter".

La suite à découvrir dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4.83€ par mois)