Entreprise La moitié du personnel de l'usine automobile néerlandaise VDL Nedcar ayant subi l'un des contrôles quotidiens a été testé positif à l'alcool ou la drogue, rapportent vendredi les médias locaux. 

Le site emploie de nombreux Belges. Les contrôles quotidiens au sein de l'entreprise ont été lancés en 2016, à la suite de soupçons de trafic.