La portabilité ne profite qu'à Mobistar

Mathieu Van Overstraeten Publié le - Mis à jour le

Entreprise

Depuis le 1er octobre dernier, il est possible de toujours conserver son numéro de GSM, même lorsqu'on change d'opérateur. Ce système, qu'on appelle la portabilité des numéros mobiles, a-t-il modifié la donne entre Proximus, Mobistar et Base?

Jusqu'à présent, peu d'informations avaient filtré. Tout au plus savait-on via l'IBPT, le régulateur du secteur des télécoms, qu'un total de 18.734 numéros ont été `portés´ durant le mois d'octobre.

Désormais, on connaît les détails de ce chiffre. Comme prévu, Mobistar est le grand gagnant: la différence entre le nombre de clients qui l'ont rejoint et le nombre de clients qui l'ont quitté à cause de la portabilité révèle un solde net positif de 5.586 clients. Plus surprenant, Base est le principal perdant alors qu'en théorie, c'est le plus petit opérateur qui a le plus à gagner dans l'introduction de la portabilité. Le troisième opérateur GSM belge a un solde négatif de 3.829 clients `portés´ en octobre. Quant à Proximus, a priori l'opérateur le plus menacé par ce nouveau système, il limite la casse, avec un solde net négatif de 1.718 clients.Évidemment, les interprétations de ces chiffres varient selon les interlocuteurs. Pour Jean-Luc Van Kerckhoven, le porte-parole de Proximus, les effets de la portabilité sont limités et n'ont pas entraîné d'augmentation importante du taux de rotation de clients entre les opérateurs.

Des bons clients

`Celui-ci est resté relativement stable à quelque 140.000 cartes au mois d'octobre´, dit-il, en affirmant par ailleurs que selon une étude réalisée pour le compte de Proximus, 81pc des détenteurs de téléphones mobiles sont au courant de l'existence de la portabilité.

Pour Mobistar par contre, le premier bilan de l'introduction du nouveau système est loin d'être anodin. `Nous ne nous attendions pas non plus à gagner 100.000 clients en un mois´, explique Thierry Bouckaert, le porte-parole. Chez Mobistar, on se réjouit surtout de la qualité des clients `volés´ aux concurrents grâce à la portabilité. `Ce sont des entreprises ou des gros clients privés qui téléphonent plus que la moyenne´, précise Thierry Bouckaert, qui cite le cas de Glaverbel, Hewlett Packard, UCB Pharma, Lidl ou Accenture. `Par rapport au mois d'octobre de l'an passé, nous avons attiré 50pc de clients business en plus cette année´.

Georges Denef, le directeur général de l'IBPT, confirme que même si les chiffres sont limités par rapport aux 7,97 millions de cartes GSM en circulation en Belgique fin septembre, les opérateurs ne s'attendaient sans doute pas à des mouvements aussi importants.

La tendance va-t-elle se poursuivre? Pour Proximus, novembre est du même acabit qu'octobre. Pour Mobistar, il y a une petite accélération.

© La Libre Belgique 2002

Mathieu Van Overstraeten

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Le patron de Google va empocher cette semaine un bonus de 380 millions de dollars

    La semaine du patron de Google devrait être bonne sur le plan financier. Sundar Pichai devrait en effet empocher mercredi un bonus en actions datant de 2014 et valant aujourd'hui 380 millions de dollars (311 millions d'euros). D'après l'agence de ...

  2. 2
    80 magasins Lidl sont en grève partout en Belgique

    L'arrêt de travail initié mardi dans le magasin Lidl d'Ans (province de Liège), suivi mercredi matin par deux autres Lidl liégeois (Seraing et Herstal) fait tache d'huile.

  3. 3
    Voici le cadeau que Denis Ducarme va faire aux indépendants

    Denis Ducarme (MR) instaure des frais forfaitaires IPP pour indépendants à 30 %, le même taux que pour les salariés Les indépendants qui travaillent en personne physique (et non en société) pourront désormais déduire jusqu’à 4 720 € de frais ...

  4. 4
    Le petit-fils d’Albert Frère, futur régent à la Banque nationale

    De nombreux changements se préparent au conseil de régence de la Banque nationale de Belgique (BNB). Avec l’arrivée de quelques nouvelles têtes inattendues comme Cédric Frère, le petit-fils d’Albert Frère et fils de Gérald dont il prend la place. Il ...

  5. 5
    HalalAdvisor, ce TripAdvisor… sans les avis

    Generycs et Intisys mettent en commun compétences et réseaux pour développer certaines applis. Generycs, la liégeoise, et Intisys, la bruxelloise, font la promo conjointe des solutions HalalAdvisor, référencement d’établissements halal (restaurants, ...

cover-ci

Cover-PM