Entreprise

La rémunération des CEO d'entreprises du BEL 20 a baissé depuis 2007, ressort-il d'une étude réalisée par la Vlerick Business School. Sur l'ensemble des sociétés belges cotées en Bourse, la rémunération des CEO a augmenté de 23% entre 2007 et 2014. Ce sont surtout les entreprises cotées plus réduites (Bel Mid et Bel Small) qui ont connu une augmentation. Les CEO des sociétés du Bel Small ont connu une augmentation de salaire de 45% en moyenne. Dans le Bel 20, on constate une diminution de 16%.

Dans les autres pays observés (France, Allemagne, Pays-Bas, Grande-Bretagne), le nombre de grandes entreprises cotées en Bourse sont moins nombreuses à avoir diminué la rémunération de leur CEO. La régression constatée en Belgique est surtout due à la diminution du bonus, explique-t-on.

En moyenne et toute tailles d'entreprises confondues, la rémunération des CEO a augmenté de 23% en Belgique, contre 32% en Allemagne et 11% en France et aux Pays-Bas. À titre de comparaison, les salaires moyens ont augmenté de 17% en Belgique entre 2007 et 2013.

Toujours indépendamment de la taille de l'entreprise, ce sont les CEO du Royaume-Uni qui gagnent le plus (plus de 4 millions d'euros en médiane), suivis par l'Allemagne (2 millions) et les Pays-Bas (1,06 million). La Belgique et la France ferment la marche avec respectivement 670.000 et 495.000 euros.

Au total, 669 entreprises cotées en Bourse ont été observées.